Discussions généalogiques sur la famille druille

Je m'écarte un peu de la généalogie des Druille, mais c'est pour publier une recherche d'un décès d'une ancêtre alliée aux Druille (mon arrière arrière grand-mère).

 

Je fais cette publication avec l'impulsion de l'opération « Votre plus belle découverte généalogique » de Jérémie Bourillon et son blog Généalogie facile.

Je le remercie bien de cette superbe opération comme je remercie également Monsieur Jean Le Pottier directeur des AD de Haute-Garonne pour son autorisation de diffusion des photographies des actes de mon dossier.

Les 5 photographies d'actes ne sont visibles que dans le fichier complet diffusé sur Calaméo (car pas possible dans le blog).

 

La généalogie peut s'accommoder d'une certaine facilité pour certains actes qui sont bien liés entre-eux, les mariages et les naissances. Les décès sont bien plus aléatoires.

Mais ils ne faut pas les négliger car ils nous en apprennent beaucoup sur la vie de nos ancêtres, bien plus que les autres dates et notamment par le biais des actes notariés testament/succession/donation partage...

Ils permettent aussi de bien confirmer un ascendant avant de continuer l'enquête, et même on les recherche rapidement dès qu'un blocage se présente.

 

Je vous raconte ci-dessous des pièges supplémentaires découverts après une recherche approfondie d'un décès (plusieurs mois de recherches élargies et cumulées à d'autres personnes, sur plusieurs années ; puis un bon mois sur cette personne exclusivement).

Mes ancêtres vivaient dans le Lauragais, entre Toulouse et Carcassonne.

Pour chercher le décès de Madeleine JASSERAU, j'ai dû rassembler tout ce que je connaissais d'elle.

 

Madeleine JASSERAU est née le 12/05/1790 à Montgiscard, fille de Jean JASSERAU tailleur d'habits âgé de 36 ans et de Marie MONFRAIX âgée de 35 ans.
Elle est la 8° sur 10 enfants du couple (connus), sa première sœur est la première et est née en 1776, sa dernière sœur est née en 1803.
Deux garçons sont décédés en 1882, en bas âge.
Je n'ai que quelques infos d'alliance de ses frères ou de sa sœur (la dernière est décédée à 2 ans en 1805).

Ses grands-parents paternels sont déjà décédés en 1775 date du mariage de ses parents.
Ses grands-parents maternels sont de Montbrun-Lauragais (je ne sais pas grand chose sur eux).
Elle se marie à Pouze, le 13/2/1810 avec Laurent BESSOU de Pouze, ses parents sont présents à son mariage.

Son premier fils, Thomas, naît le 25/3/1811 à Pouze.

Elle aura ensuite une fille, Anne née le 23/4/1816, puis un second fils appelé aussi Thomas mais décédé 2 jours après sa naissance le 13/02/1820.
Son dernier enfant viendra tardivement le 05/05/1828, il s'appellera Jean.
Son père décède le 26/07/1831 à Issus.
Pour sa mère, je ne sais ni quand ni où elle est décédée (mais au décès de son père il n'est pas indiqué veuf, à vérifier).

Son fils Thomas décède avant 1852.
Son mari Laurent BESSOU décède le 13/01/1852 à Pouze.
Elle est présente au mariage de son fils Jean, le 18/05/1865 à Montgiscard. Il y est indiqué qu'il vit à Pouze avec sa mère. Il y a un contrat de mariage chez le notaire Linas à Montgiscard, le 23/04/1865.

Son fils Jean est maire de Pouze du 29/11/1870 à 1881, et adjoint depuis 1863.
Dans l'acte de décès de son fils Jean le 30/05/1888 à Pouze, elle est indiquée décédée.

Son acte de décès ne se trouve pas dans les registres de Pouze.

Avant de me lancer dans la recherche des caveaux JASSERAU (à Montgiscard, Pouze, Issus, Belbèze de Lauragais, Belberaud, Montbrun, Mauvaisin...) et après avoir consulté toutes les tables décennales possibles de ces communes et alentour, j'ai opté pour la recherche dans les minutes notariales.

actes de baptêmes (commune et greffe du tribunal) et mairie de Pouze, cote 4E1638, mariages 1793-1822 collection du greffe, vue N°29 (pas de naissance de Magdelaine Jasserau à Corronsac le 11/5/1790, cote 2E IM 3461 vue 52; et OK naissance à Montgiscard )

 

le 1/6/2012, aux AD de la Haute-Garonne, résolution de l'énigme, en trouvant le testament de Magdelaine JASSERAU, le 15/8/1867 notaire Linas à Montgiscard, acte N° 127, qui indique en marge le décès à la date du 2/7/1877.

 

Cet acte de décès que j'ai trouvé à Pouze depuis tant d'années, et qui comporte plusieurs erreurs !

D'abord sur l'âge, indiquant 93 alors qu'elle en a 87, ensuite sur ses parents qui sont en fait son oncle et sa tante !

Mais aussi le patronyme JASSAREAU, même si j'ai intégré cette facilité qu'ont les employés d'état-civil de l'époque d'écrire comme ils pensent. (voir le fichier pdf sur Calaméo)

 

Mais pourquoi ces erreurs, alors que le maire rédacteur de l'acte est son propre fils !

Il ne connaîtrait pas ses grands parents maternels ?

Les explications :

- d'abord Magdelaine est très âgée, même son fils ne connaît pas bien son âge

- Jean Bessou n'a pas du tout connu ses grands-parents

- aucun membre de la famille de Magdeleine n'habite à Pouze, et même s'ils ne sont qu'à 5 kms à Montgiscard, peut-être que des histoires d'héritages et de partage (ils sont 7 enfants) les ont fâchés.

- l'acte de X Bessou/Jasserau indique que Magdelaine demeure à Corronsac et qu'elle y est née (ce qui est faux, elle est née à Montgiscard) mais en 1790 période révolutionnaire troublée, dans quelles circonstances ? et que fait-elle à 20 ans à Corronsac à 10 kms de Montgiscard ?

- son oncle Bernard Jassareau qui a perdu 3 enfants en bas âge (dont une fille prénommée Magdelaine) l'aurait recueillie alors que ses parents étaient bien vivants, comme une sorte d'adoption ? L'enquête n'est pas terminée...

 

Quelque leçon généalogique ! Qui m'a permit de supprimer plusieurs doublons et de comprendre qu'il faut accumuler un maximum de « preuves généalogiques » dès qu'un doute se présente.

 

Bruno Druille

Mar 11 fév 2014 Aucun commentaire